Les prix chercheuse et de thèse de la division

Les prix de la division de chimie du solide sont décernés à Sophie Carenco et Theodosios Famprikis:

Sophie Carenco travaille dans le domaine des nanomatériaux et de la nanochimie. Au sein de l’équipe Nano du Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée de Paris à Sorbonne Université, elle conçoit des voies de synthèse pour la fabrication de nanoparticules contenant un ou plusieurs métaux ainsi que des éléments légers (carbone, phosphore, soufre). Elle s’intéresse particulièrement aux phases contenant des métaux réduits et présentant un caractère covalent ou iono-covalent (phosphures, carbures, oxysulfures). Son projet de long terme est de comprendre les restructurations de cœur et de surface des nanoparticules exposées à des stimuli extérieurs, tels qu’un changement d’environnement (chauffage, atmosphère…) ou une réaction chimique (réactivité).

Theodosios Famprikis a réalisé ses travaux de thèse dans le domaine des électrolytes solides pour les batteries sous la codirection des professeurs C. Masquelier (Amiens, FR) et M. S. Islam (Bath, UK) et financé par le réseau ALISTORE. Avant de soutenir sa thèse en novembre 2020, il a réalisé une quatrième année à Giessen (DE) financée par une bourse de la DAAD. Il a travaillé particulièrement sur les thiophosphates du lithium et du sodium, menant des études fondamentales multimodales en fonction de la température et la pression. Il est actuellement chercheur postdoctoral à TU Delft.