Votre recherche :

À propos de la sidérite

Article paru dans l'Actualité Chimique N°425 - janvier 2018
Rédigé par Avenas Pierre

Le carbonate de fer (FeCO3) naturel n’a été décrit qu’en 1845, par le minéralogiste autrichien Haidinger, qui l’a nommé sidérite, simplement du grec sidêros, «fer», ce qui ne traduit aucune propriété remarquable. Ce nom grec du fer se retrouve dans sidérurgie, ou dans sidéroxylon, le nom d’un arbre au bois très dur, appelé aussi «bois de fer». Et ce qui frappe, c’est l’absence de relation évidente entre les noms du fer en grec sidêros (resté en grec moderne), en latin ferrum, en anglais iron, en allemand Eisen…

Erratum
Un lecteur attentif, spécialiste d’astronomie, a remarqué que la planète qui apparait dans l’article du numéro papier n’est pas Mars. L’erreur a été corrigée dans le pdf de l’article (31/03/2020).

Télécharger l'article