Votre recherche :

Pierre Süe

Présentation

Les Grands Prix Le Bel et Süe sont attribués par le conseil d’administration. Ils récompensent des travaux reconnus au niveau international qui s’inscrivent dans le cadre des activités de la SCF. Chacun de ces prix peut être partagé entre deux personnes au plus.
Veuillez noter qu’il est impératif que les lauréats soient membres de la SCF au moment de la remise des prix.
Les candidatures doivent être présentées par une section régionale ou une division scientifique de la SCF.

Le jury

Le jury est constitué de sept personnalités internationalement reconnues, membres de la SCF, dont la liste est soumise à l’approbation du conseil d’administration de la SCF (chaque membre a un mandat de 2 ans maximum). Le jury peut s’entourer d’avis extérieurs, essentiellement en provenance de l’étranger. Les critères habituels de sélection des dossiers et de classement des candidats par le jury sont communiqués au conseil d’administration.

Modalités d’attribution

Le jury a à sa disposition la liste des prix attribués les dix années précédentes, avec le profil scientifique des lauréats. Chaque candidat fait l’objet d’un rapport qui devra mettre en lumière ses qualités scientifiques et son aptitude à recevoir un Grand Prix de la SCF.
Ces rapports (2 pages au maximum) sont ensuite transmis au bureau de la SCF pour communication aux membres du conseil d’administration.
Le coordonnateur du jury présente un rapport global et une proposition de classement des candidats devant le conseil d’administration qui suit la réunion du jury.

Le choix définitif est, autant que faire se peut, entériné de manière consensuelle après discussion en présence du coordonnateur du jury.
Si besoin est, un vote à bulletin secret est effectué à la majorité absolue des suffrages exprimés pour les deux premiers tours du scrutin.
Le jury doit fournir par la suite un court texte de justification concernant les lauréats pour diffusion externe.

Communication des résultats

Peu après le conseil d’administration et que les lauréats aient été personnellement informés, les résultats sont annoncés sur le site Internet de la SCF et présentés dans L’Actualité Chimique accompagnés du texte de justification.

Remise des Prix
La remise des Grands Prix de la SCF a lieu dans le cadre d’une cérémonie solennelle, généralement au 2e trimestre de l’année suivante. Une mise au point sur les travaux récompensés peut être publiée dans L’Actualité Chimique après accord entre chaque récipiendaire et la rédaction de L’Actualité Chimique.


Le lauréat 2018

Paolo Samorì

Le Prix Pierre Süe lui est décerné pour sa remarquable contribution dans le domaine des nanosciences, des nanotechnologies et de l’électronique organique.

Après ses études à l’Université de Bologne (Italie), Paolo Samorì a obtenu son doctorat de chimie à l’Université Humboldt de Berlin (2000), suivi d’un stage postdoctoral. Chercheur permanent du CNR à Bologne (2001-2008) et professeur invité, membre junior (2003-2008) de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (ISIS, Université de Strasbourg), il est nommé professeur à l’Université de Strasbourg en 2008. Membre sénior de l’ISIS (2010-2012) où il exerce la direction du Laboratoire de Nanochimie, il y est nommé directeur-adjoint (2010-2011) puis directeur en 2012.

Son domaine de recherche est celui des nanosciences, des nanotechnologies et de l’électronique organique, avec l’objectif de répondre à des défis technologiques pour des applications bien identifiées. Ses projets sont focalisés sur les auto-assemblages sur surfaces, les matériaux organiques pour l’électronique, le graphène et autres matériaux bidimensionnels. Ses travaux prennent le plus souvent appui sur la chimie supramoléculaire pour optimiser les propriétés des matériaux moléculaires*. C’est cette approche qui lui a permis dans le cas des matériaux 2D, et plus particulièrement du graphène, de développer des structures poreuses pour le stockage de l’énergie et la purification de l’eau.

Paolo Samorì a publié 290 articles dans des revues internationales à fort impact (Nature Materials, Nature Nanotechnology, Nature Chemistry, PNAS, JACS, Angew. Chem…) donnant lieu à plus de 10 000 citations (indice h : 58) et a été éditeur invité de plusieurs numéros spéciaux d’Advanced Materials, Advanced Functional Materials et Chemical Society Reviews. Il est éditeur associé de Nanoscale et membre du comité éditorial de neuf revues (dont Chemical Society Reviews, Advanced Materials, Chemical Communications). Il a donné 130 conférences plénières ou invitées lors de congrès internationaux, a organisé ou co-organisé plus de 40 conférences et symposiums internationaux.

Impliqué dans 46 projets européens et nationaux, exerçant remarquablement ses talents à la frontière de nombreux domaines avec la chimie, Paolo Samorì a reçu un grand nombre de distinctions : prix Jeune chimiste de l’IUPAC (2001), Prix Nicolò Copernico (2009), Prix Guy Ourisson (2010), Médaille d’argent du CNRS (2012), Prix franco-espagnol Miguel Catalán-Paul Sabatier (2017), Prix franco-allemand Georg Wittig-Victor Grignard (2017), Prix Surfaces and Interfaces de la RSC (2018), Médaille Blaise Pascal en sciences des matériaux de l’EURASC (2018). À cette liste déjà impressionnante, il faut ajouter qu’il a obtenu une bourse « Starting Grant » du Conseil européen de la recherche (ERC) en 2010, a été élu membre junior de l’Institut Universitaire de France (2010), membre de la Royal Society of Chemistry (2012), de l’Académie européenne des sciences et de l’Academia Europaea (2014), membre honoraire de l’Université de Nova Gorica (Slovénie) en 2017 et de l’Université Shanghai Jiao Tong (Chine) en 2018.

*Voir Samorì P. et coll., Supramolecular engineering of guanine-based self-assembled architectures at surfaces and interfaces, L’Act. Chim., 2015, 399, p. 31.


Archive des lauréats