Votre recherche :

Médaille du Centenaire

La médaille du Centenaire est remise par la SCF à une personne physique ou à une institution pour reconnaître des services éminents à la Société Chimique de France et ses partenaires.
Cette reconnaissance consiste en une médaille conçue pour commémorer le centenaire de la Société Chimique de France assortie d’un certificat.
Cette distinction ne peut être attribuée plus d’une fois à la même personne ou institution.
La médaille peut être décernée non seulement aux membres de la Société, mais aussi aux non-membres ainsi qu’à des représentants de toutes les nations. Les membres du Conseil d’administration de la SCF ne sont pas éligibles.
Les entités opérationnelles et le bureau de la SCF sont invités à soumettre des candidatures pour la Médaille du centenaire.
Les propositions sont reçues par le Bureau de la SCF qui décide de l’attribution sur la base de rapports n’excédant pas une page accompagnés d’un bref CV.
Au maximum trois médailles seront attribuées par année civile.
Les frais de déplacement du lauréat pour participer à la réunion au cours de laquelle sera remise la médaille seront pris en charge par la SCF à hauteur de 300 euros.


Le lauréat 2019

Gilberte Chambaud

La médaille du centenaire est remise à Gilberte Chambaud pour sa remarquable implication au sein de la SCF.

Admise à l’École Normale Supérieure de Fontenay-aux Roses, elle effectue une licence, maîtrise, et un DEA de chimie physique à l’Université d’Orsay. Titulaire de l’agrégation de chimie en 1972, elle prépare un doctorat de 3e cycle au Département chimie de l’École Normale Supérieure (Paris), d’abord en tant qu’agrégé préparateur puis en tant que maître-assistant. Elle est docteur d’État de l’Université Pierre et Marie Curie, pour une thèse intitulée “Détermination théorique de surfaces de potentiel : État fondamental de (O–H–H). Etats excités de ArH, sous la direction de Bernard Lévy.

En 1985, elle est recrutée comme professeur au Département chimie de l’ENS. Elle passera un an (1990–1991) comme chercheuse invitée à l’Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main (Allemagne), dans le groupe de Pavel Rosmus. En 1992, elle devient professeur à l’Université de Marne-la-Vallée. Elle est professeur émérite depuis 2014.

En parallèle de ses activités scientifiques, elle a exercé de nombreuses fonctions d’encadrement de la recherche.

  • De 1992 à 2001, elle est doyenne de la Chimie à l’Université de Marne-la-Vallée.
  • De 2001 à 2005, elle est vice-présidente du Conseil d’administration de l’Université de Marne-la-Vallée.
  • De 2003 à 2005, elle est membre du Département chimie au Ministère de la recherche et l’éducation.
  • De 2006 à 2011, elle est directrice scientifique de l’Institut de chimie du CNRS. Puis de 2011 à 2014, elle est conseillère scientifique à l’AERES, chargée de la chimie.
  • De 2012 à 2015, elle a été vice-présidente de la Société Chimique de France (SCF), dont elle assurera ensuite la présidence de 2015 à 2018. Elle a créé en 2006 le réseau français de chimie théorique, et en 2008 le réseau franco-chinois de chimie théorique.

Archive des lauréats