Votre recherche :

Comprendre et améliorer les effets cliniques de la hadronthérapie

Article paru dans l'Actualité Chimique N°460-461 - mars-avril 2021
Rédigé par Lacombe Sandrine

L’utilisation des faisceaux de particules chargées a amélioré à la fois la sélectivité et l’efficacité des traitements de radiothérapie. Ceux-ci permettent de réduire les toxicités induites dans les organes sensibles, et d’autre part d’augmenter le contrôle local des tumeurs, notamment au niveau des tumeurs radiorésistantes.

De meilleures connaissances des effets du transfert d’énergie linéique (TEL), principalement au niveau du pic de Bragg, et de la radiolyse de l’eau ont fait progresser cette méthode de traitement. Cependant, de nombreux verrous scientifiques et techniques doivent encore être levés pour aller vers des traitements de hadronthérapie plus personnalisés. Par exemple, l’efficacité thérapeutique peut encore être améliorée en associant l’utilisation de nanoparticules métalliques à celle de rayonnements de TEL élevé. Les domaines de recherche concernés vont de la physique des particules et la chimie fondamentale jusqu’aux essais cliniques, impliquant différentes communautés de chercheurs à l’international.

Ajouter au panier, 4€