Votre recherche :

La Chaire de recherche municipale pour les villes durables : un nouveau modèle exportable qui place la science au service des décideurs municipaux

Article paru dans l'Actualité Chimique N°462 - mai 2021
Rédigé par Michelle Boivin Joëlle Ouellette Simon Barnabé

En accueillant les entreprises et les institutions de recherche sur leur territoire, les villes sont au centre d’un écosystème de recherche et d’innovation. Avec des ambitions similaires à celles des grandes villes quant à leurs projets, les villes de taille intermédiaire se heurtent à un manque de ressources humaines et financières pour tirer le maximum de profit de cet écosystème. Pour pallier ce problème, un modèle de chaire de recherche municipale est proposé. Ainsi, la ville s’approprie une équipe scientifique qui se dédie à ses enjeux. C’est dans cette perspective que l’Université du Québec à Trois-Rivières et la ville de Victoriaville (Québec, Canada) ont lancé la Chaire de recherche municipale pour les villes durables qui s’adresse notamment aux défis environnementaux et agricoles spécifiques au territoire de la ville partenaire. Plus particulièrement, cette chaire souhaite développer les concepts de fermes algales et d’insectes pour venir en renfort aux fermes traditionnelles agricoles et renforcer l’économie circulaire dans les régions. En utilisant, entre autres, la chimie durable, divers produits à haute valeur ajoutée et à usage local peuvent être obtenus.

Ajouter au panier, 4€