Votre recherche :

La chimie mobilisée

Article paru dans l'Actualité Chimique N°459 - février 2021
Rédigé par Patricia Pineau

L’activité économique, l’industrie, l’enseignement, notre quotidien sont perturbés par un virus et ses variants, et au-devant de la scène, se trouvent les professionnels de la santé, de l’éducation… et les chimistes. Ces derniers sont mobilisés pour concevoir des vaccins, les produire, les acheminer, mais aussi détecter, suivre, corriger des dérèglements ou conséquences sanitaires~: l’analyse des eaux usées par exemple. Dans ce numéro, nous avons porté notre attention sur l’impact de la Covid-19 sur les étudiants et les enseignants~: comment affrontent-ils le quotidien et le futur~? Ils cherchent à s’évader (cf. la couverture), à imaginer un retour à la normale et un avenir positif après les campagnes de vaccination (cf. le grain de sel du RJ-SCF). L’article du Céreq vient conforter leur avenir~: en France, la génération~2010 des chimistes trouve des emplois plus facilement.

Très imaginatifs et créatifs
La chimie a toujours été créative et c’est là un de ses atouts~: l’article d’histoire sur l’évolution du système chimique, la rubrique «Principes actifs» et la fiche sur les nouvelles thérapies de la dépression sont là pour le démontrer. L’équipe de L’Actualité Chimique, le comité de rédaction composé de chercheur·ses et enseignant·es et le Bureau de la SCF ont tous œuvré pour que le journal sorte régulièrement, malgré le confinement ou les restrictions, avec des numéros spéciaux ou des dossiers sur la catalyse, les polymères ou l’économie circulaire…

Les chimistes font face et créent
Il y a un an à peine, la chimie était encore décriée parce que polluante, toxique… et aujourd’hui, elle revient au-devant de la scène mondiale pour aider l’humanité à se protéger et soigner. Ce n’est pas pour autant qu’elle abandonnera ses efforts pour le développement durable, pour la lutte contre le réchauffement climatique, la pollution des sols et des eaux. Sur tous les fronts, elle apportera des solutions et des améliorations. Vous êtes des convaincus, mais faites-le savoir et continuez à agir comme nous pour que la chimie participe au bienêtre de l’humanité.

Patricia Pineau
Rédactrice en chef

Couverture
Dessin réalisé par Ange (4e1) dans le cadre du projet «Je tourne en rond, mais je m’évade» proposé par Nadine Crissin-Chowaniec, professeure d’arts plastiques au collège Georges Brassens de Marignane (13). Publié avec l’aimable autorisation du Principal du collège.

Télécharger l'article