Votre recherche :

La pyrolyse du méthane : de l’hydrogène « gris » à l’hydrogène « turquoise »

Article paru dans l'Actualité Chimique N°466 - octobre 2021
Rédigé par Fulcheri Laurent

La production d’hydrogène « turquoise » suscite aujourd’hui un intérêt croissant. Cette voie est basée sur la pyrolyse du gaz naturel à haute température pour la coproduction d’hydrogène et de carbone solide. Le principal avantage de cette méthode est qu’elle est thermodynamiquement beaucoup moins énergivore que l’électrolyse de l’eau. Dans cet article sont abordées les différentes méthodes de pyrolyse du méthane, avec un focus particulier sur la pyrolyse plasma qui permet la coproduction d’hydrogène et de noir de carbone à forte valeur ajoutée avec une faible empreinte carbone.

Ajouter au panier, 4€