Votre recherche :

La radiolyse des liquides ioniques et des sels fondus : défis et réussites dans le domaine de l’énergie

Article paru dans l'Actualité Chimique N°460-461 - mars-avril 2021
Rédigé par Wishart James

Les liquides ioniques sont des sels qui fondent en-dessous de 100~°C. Comme les sels fondus (qui fondent à haute température), ils sont composés d’anions et de cations. Ils ont d’importantes applications potentielles dans le recyclage du combustible nucléaire, comme électrolytes de batterie, lubrifiants et carburants pour propulseurs d’ions dans les engins spatiaux. Leurs propriétés sont radicalement différentes de celles des liquides moléculaires conventionnels et ils fournissent des environnements nouveaux et inhabituels pour tester notre compréhension des phénomènes de physico-chimiques.

Ces propriétés inhabituelles influencent les processus physiques et dynamiques qui déterminent la stabilité et la durée de vie des intermédiaires réactifs et affectent ainsi le cours des réactions et la distribution des produits. Ceci a des conséquences dans de multiples domaines allant des processus fondamentaux de la chimie sous rayonnement aux applications. En effet, les sels fondus pourraient être des combustibles liquides dans une nouvelle génération de réacteurs nucléaires. Ainsi, la compréhension des effets des rayonnements sur ces sels (la radiolyse) est essentielle pour une utilisation contrôlée dans des applications énergétiques toujours plus durables.

Ajouter au panier, 4€