Une panne sur le réseau Orange provoque actuellement des instabilités lors des inscriptions et accès à l'espace membre. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.
Votre recherche :

Les extrémozymes en électrocatalyse

Article paru dans l'Actualité Chimique N°463 - juin 2021
Rédigé par Lojou Elisabeth

Les environnements extrêmes sont peuplés de bactéries adaptées pour supporter des conditions a priori néfastes pour tout organisme vivant. Les métalloenzymes, qui catalysent au sein de ces microorganismes de nombreuses réactions chimiques nécessaires à leur métabolisme, présentent elles aussi des propriétés remarquables. Elles apparaissent ainsi comme des catalyseurs de choix pour développer des biotechnologies durables. Résistance en présence de sels, aux hautes températures, à la présence de métaux, activité à bas pH et en conditions de faible concentration en substrat…, tels sont les facteurs dont l’impact sur l’électrocatalyse de la réduction de l’oxygène et de l’oxydation de l’hydrogène a été étudié. Grâce à la connaissance des bases moléculaires qui assurent un transfert d’électrons optimal aux électrodes, l’intérêt de l’utilisation de ces extrémozymes au sein d’une pile à combustible enzymatique haute température est démontré dans cet article.

Ajouter au panier, 4€