Votre recherche :

N’est pas Prométhée ou Mary Shelley qui veut : une petite histoire de la stéréophotolithographie…

Article paru dans l'Actualité Chimique N°397-398 - juin-juillet 2015
Rédigé par André Jean-Claude

La lumière permet la photo-polymérisation d’un monomère liquide. Si l’on sait absorber celle-ci dans les trois dimensions, on peut réaliser un objet concret~; tel a été le concept de base de la stéréophotolithographie développé en 1984, qui conduit aujourd’hui à un marché considérable (5~milliards~€/an) dans des domaines non envisagés à cette époque.

Ajouter au panier, 4€