Votre recherche :

Chimie analytique


Le lauréat 2013

Fabien Chainet

Fabien Chainet (27 ans), diplômé d’un Master de Chimie, Pollution et Risques Environnementaux (CPRE) de l’Université d’Orléans en 2009, a soutenu sa thèse en novembre 2012. Son travail intitulé « Spéciation du silicium dans les charges d’hydrotraitement » a été effectué au sein d’IFP Energies nouvelles, en collaboration avec l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) sous la direction d’Olivier Donard.

Ce travail a été conduit en combinant trois approches inédites dans le domaine de la spéciation : une expérience de dégradation de polydiméthylsiloxanes (PDMS) en conditions réelles à haute température sur une unité pilote spécifiquement adaptée, une conservation sous azote liquide des échantillons produits pour éviter leur évolution et une approche multi-technique basée sur des outils analytiques de pointe (GC/MS, SEC-ICP/MS, FT-ICR/MS, GC-ICP/MS, etc.). Grâce à cette approche minutieuse, plus d’une centaine de molécules silicées a été mise en évidence dans toutes les coupes pétrolières, dont certaines caractérisées pour la première fois à l’état de traces et possédant des fonctions réactives capables de conduire à la désactivation d’un catalyseur. Ces résultats originaux ouvrent de nouvelles perspectives pour la compréhension des mécanismes d’empoisonnement et pour l’élimination des composés qui en sont responsables.

Ce travail de thèse a largement été valorisé par des présentations orales (5) et posters (5) lors de congrès nationaux et internationaux (États-Unis, Canada, Japon, Brésil) et a fait l’objet de sept publications dans des journaux scientifiques internationaux à fort facteur d’impact.

Depuis septembre 2012, Fabien Chainet travaille en tant que chargé de recherche en caractérisation des produits pétroliers au sein d’IFPEN et intervient sur de nombreuses thématiques de recherche : hydrocraquage de distillat sous vide, hydrotraitement des gazoles, procédé Fischer-Trospch, analyse de traces…


Archive des lauréats