Votre recherche :

Chimie-physique


Le lauréat 2018

Alexandre Giuliani

La spectrométrie de masse en tandem tient une place centrale en chimie analytique et structurale. Cette technologie consiste à fragmenter des ions d’intérêt pour déduire des informations sur leur structure initiale à partir de l’analyse des profils de fragmentation. La qualité du contenu informatif dépend de la façon d’activer les ions. De nombreux moyens d’activations très différents ont été exploités actuellement. Néanmoins, l’absorption de lumière reste une façon directe de faire absorber de l’énergie aux espèces d’intérêt. Grâce au synchrotron SOLEIL, Alexandre Giuliani, ingénieur de recherche INRA mis à disposition au synchrotron SOLEIL, a identifié la portion du spectre électromagnétique la plus efficace pour générer des fragments et mis au point un nouveau moyen d’activation utilisant des rayonnements dans l’extrême ultraviolet produits par une lampe à décharge. De la lumière pour casser des molécules : ce mode d’activation possède des caractéristiques complémentaires des méthodes classiques pour l’analyse structurale.


Archive des lauréats