Votre recherche :

Franco-Espagnol

– Présentation
Le prix franco-espagnol « Miguel Catalán – Paul Sabatier » est un prix bisannuel, créé en partenariat avec la Real Sociedad Española de Química. Il est remis en France à un chimiste espagnol chaque année paire, et en Espagne à un chimiste français chaque année impaire. L’octroi du prix, selon l’accord réciproque passé avec la RSEQ, est couplé avec la venue en France du lauréat espagnol pour trois conférences dont les titres et dates sont diffusés par les canaux habituels de la SCF.
Selon le souhait des lauréats, L’Actualité Chimique pourra publier une mise au point relative à leurs travaux récents.
Les candidatures doivent être présentées par une section régionale ou une division scientifique de la SCF.
– Le jury
Le jury est le même que pour les Grands Prix nationaux de la SCF. Il est constitué de sept personnalités internationalement reconnues, membres de la SCF, dont la liste est soumise à l’avis du conseil d’administration de la SCF. Le jury peut s’entourer d’avis extérieurs, essentiellement en provenance de l’étranger. Les critères habituels de sélection des dossiers et de classement des candidats par le jury sont communiqués au conseil d’administration.
– Modalités d’attribution
Le jury a à sa disposition la liste des prix attribués ces dix dernières années, avec le profil scientifique des lauréats. Chaque candidat fait l’objet d’un rapport qui doit mettre en lumière ses qualités scientifiques et son aptitude à recevoir ce Prix, dont une collaboration avérée avec des chimistes français ou des échanges avec la France est un des critères.
Ces rapports (2 pages au maximum) seront transmis au bureau de la SCF pour communication aux membres du conseil d’administration.
Le coordonnateur du jury présente ensuite un rapport global et une proposition de classement des candidats devant le conseil d’administration.
Le choix définitif est, autant que faire se peut, entériné de manière consensuelle après discussion en présence du coordonnateur du jury.
Si besoin est, un vote à bulletin secret est effectué à la majorité absolue des suffrages exprimés pour les deux premiers tours du scrutin.
Le jury doit par la suite fournir un court texte de justification concernant les lauréats pour diffusion externe.
– Communication des résultats
Peu après le conseil d’administration et que les lauréats aient été personnellement informés, les résultats sont annoncés sur le site Internet de la SCF et présentés dans L’Actualité Chimique accompagnés du texte de justification.
– Remise des Prix
La remise des Prix binationaux a lieu dans le cadre de la cérémonie solennelle des Grands Prix de la SCF, généralement au 2e trimestre de l’année suivante. Une mise au point sur les travaux récompensés peut être publiée dans L’Actualité Chimique après accord entre chaque récipiendaire et la rédaction de L’Actualité Chimique.


Le lauréat 2020

Luis M. Liz-Marzán

Le professeur Liz-Marzán est l’un des leaders mondiaux de la chimie physique des colloïdes appliquée à la nanoplasmonique. Après son doctorat à l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), Luis Liz-Marzán est nommé chercheur associé au Van’t Hoff Laboratory (Université d’Utrecht, Pays-Bas). Il rejoint le département de chimie physique à l’Université de Vigo (1995-2012), avant d’intégrer le CIC biomaGUNE (Saint-Sébastien, Esp.) comme directeur scientifique.

Son parcours

Il a été l’un des pionniers dans la synthèse colloïdale de nanoparticules métalliques, avec des contributions très pertinentes sur le contrôle de la morphologie, la chimie de surface et l’assemblage de ces nanoparticules. Les recherches effectuées dans son groupe ne se sont toutefois pas limitées aux aspects synthétiques, mais ont inclus une caractérisation morphologique et optique de pointe, l’application de méthodes théoriques pour modéliser la croissance et les propriétés optiques des particules, et finalement leur mise en oeuvre afin de concevoir des applications pour la détection ultrasensible et le diagnostic précoce de maladies. Sa première contribution majeure a été le développement d’une méthode de croissance de couches uniformes de silice sur des nanoparticules d’or ainsi que sur d’autres métaux et des semi-conducteurs. D’autres travaux pionniers portent sur le développement de nouvelles nanoparticules à morphologie contrôlée. En 2017, Luis Liz-Marzán et ses collègues ont démontré qu’un laser femtoseconde pouvait être utilisé pour obtenir des nanotiges d’or avec une monodispersité optique de près de 100 %. Il a également contribué de façon notable à l’assemblage dirigé de nanoparticules en utilisant des polyélectrolytes pour former des multicouches aussi bien sur des substrats plats que sur des colloïdes sphériques ou des nanotubes de carbone.

Au cours de la dernière décennie, Luis Liz-Marzán et son groupe ont travaillé à développer des applications, principalement pour la détection et les outils de diagnostic. Sur la base de sa recherche fondamentale, il a conçu de nouveaux capteurs pour l’identification spécifique de composés chimiques à des concentrations extrêmement faibles. Outre les nanomatériaux plasmoniques, il s’est également intéressé aux nanocristaux semi-conducteurs et magnétiques, ainsi qu’à la formation de matériaux nanostructurés luminescents et magnétiques. Ces nanoparticules peuvent trouver des applications dans divers domaines comme l’énergie solaire, le stockage d’information et la bioimagerie.

Ses travaux et distinctions

Ses travaux font de lui le chercheur espagnol le plus cité dans le domaine de la science des matériaux avec 500 publications dans des revues prestigieuses – Science, Nano Today, Materials Today, Nature Reviews Materials, ACS Nano… – (62 000 citations, facteur h : 117). Reconnu à l’international, il a donné plus de 400 conférences dans de nombreux congrès et séminaires. Il est Fellow de la Royal Society of Chemistry (R.-U.), de l’Optical Society (E.-U.), de l’Académie européenne des sciences, et membre élu de l’Académie royale des sciences exactes, physiques et naturelles espagnole. Ses travaux lui ont valu de nombreuses distinctions : Physical Chemistry Prize of Real Sociedad Española de Química (2009), Humboldt Research Award (2009), DuPont Science Award (2010), Medal of Real Sociedad Española de Química (2014), Blaise Pascal Medal in Materials Science of EURASC (2017), National Research Prize« Enrique Moles » in Chemical Science and Technology (2018),ERC Advanced Grant (2011 et 2018), Hermanos Elhuyar-Hans Goldschmidt Award of the German Chemical Society (2019).

Ses liens avec la France

Luis Liz-Marzán a tissé des relations très fortes avec la France, où il a collaboré avec l’ENS, l’Université Claude Bernard, ISIS Strasbourg, l’Université Paris-Diderot. Il a été professeur invité à l’École normale supérieure Paris-Saclay (2018-2019), conférencier invité au Collège de France (2019-2020) et a récemment été sollicité par le Collège de France pour une chaire de professeur invité (2020-2021).


Archive des lauréats