Votre recherche :

Médaille Lavoisier

La médaille Lavoisier est remise par la SCF à une personne physique ou à une institution pour reconnaître des services éminents aux sciences de la Chimie.
Cette reconnaissance consiste en une médaille conçue pour commémorer l’œuvre d’Antoine-Laurent Lavoisier assortie d’un certificat.
Cette distinction ne peut être attribuée plus d’une fois à la même personne ou institution.
La médaille peut être décernée non seulement aux membres de la Société, mais aussi aux non-membres ainsi qu’à des représentants de toutes les nations.
Les membres du Conseil d’administration de la SCF ne sont pas éligibles.
Les entités opérationnelles et le bureau de la SCF sont invités à soumettre des candidatures pour la Médaille Lavoisier. Ces candidatures font l’objet d’un examen en Conseil d’administration de la SCF sur la base de rapports n’excédant pas trois pages accompagnés d’un CV et d’une liste pertinente des publications et réalisations scientifiques..
En règle générale, une seule Médaille Lavoisier est attribuée chaque année.
Les frais de déplacement du lauréat pour participer à la réunion au cours de laquelle sera remise la médaille seront pris en charge par la SCF à hauteur de 1 500 euros


Le lauréat 2018

Christian Amatore

Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur et dans l’Ordre national du mérite, Officier de l’Ordre des Palmes Académiques, A. Amatore a reçu la plus haute distinction décernée par la SCF, la médaille Lavoisier.

Formation et carrière

Né le 9 décembre 1951 à Sidi-Bel-Abbès (Algérie). Etudes secondaires au Lycée Leclerc de Sidi-Bel-Abbès puis au Lycée Pascal Paoli de Corte et au Lycée Thiers de Marseille. Entrée à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm en 1971, agrégation des sciences physiques, option chimie (1974), doctorat d’Etat ès sciences (1979), agrégé-préparateur à l’ENS (1974-1975), recruté au CNRS en 1975, Visiting Assistant Professor à l’université d’Indiana (1982-1983), Directeur de recherche au CNRS (1984-2001), Directeur de recherche de classe exceptionnelle au CNRS et Professeur de classe exceptionnelle à l’Ecole normale supérieure et à l’Université Pierre et Marie Curie (2002), ancien directeur de l’UMR PASTEUR du CNRS et du département de chimie de l’ENS et fondateur, fondateur et premier directeur de l’école doctorale de chimie physique et de chimie analytique de Paris-Centre et de la Fédération de recherche des sciences chimiques de l’analyse et de la mesure de Paris-centre et Délégué à l’Education et à la Formation (DEF) de l’Académie des Sciences (2011-2015). Directeur de recherche Emérite au CNRS (2017-présent). Distinguished Visiting Professor de l’Université de Xiamen (Chine, 2017-présent).

Œuvre scientifique

L’originalité des recherches de Christian Amatore s’appuie en grande partie sur le fait qu’il a su donner à l’électrochimie moléculaire de nouvelles directions conceptuelles et la doter de moyens instrumentaux et théoriques qui ont permis à cette discipline de déborder ses domaines traditionnels afin de pouvoir affronter des problématiques importantes de la chimie organique, inorganique et organométallique, et plus récemment de la biologie intracellulaire. À cet égard, son rôle de pionnier est reconnu à l’échelle mondiale pour le développement des micro- puis des nanoélectrodes et de leurs applications en biologie à l’étude de la neurotransmission synaptique et du stress oxydant.

Les travaux de Christian Amatore et de son groupe ont conduit à plus de 500 articles de recherche primaire parus dans les meilleures revues internationales cumulant pratiquement 27 000 citations avec un “index-h” de 84 (selon le site Web of Science de l’ISI, Septembre 2021). Il a encadré et co-encadré 59 Thèses de Doctorat et 10 Thèses d’Habilitation en France et une dizaine de Thèses de Doctorat à l’étranger.

Principales fonctions et distinctions académiques

Membre de l’Académie des Sciences (2002), Membre de l’Academia Europaea (2011), Membre de la World Academy of Sciences (TWAS, 2013), Membre Etranger de l’Académie des Sciences de Chine (2013), de l’Académie des Sciences du Brésil (2017), et de l’Académie des Sciences du Portugal (2021).

Professeur honoraire ou docteur Honoris causa de plusieurs universités en Europe et en Asie, Membre Distingué de la Société française de chimie (SFC), Honorary Fellow de la Royal Society of Chemistry (RSC), Honorary Fellow de la Société chinoise de chimie (CSC), Honorary Fellow  de la ChemPubSoc-Europe, Distinguished Research Fellow de la Japanese Society for the Promotion of Science, Fellow de l’ElectroChemical Society, Fellow puis Président de l’International Society of Electrochemistry (ISE), Honorary member de la Société israélienne de chimie, Distinguished Scientist de l’université de Pittsburgh, Debye Lecturer de l’université de Cornell, Hinshelwood Lecturer de l’université d’Oxford, Centenial Lecturer de l’université d’Austin, International Lecturer de la Royal Society, Brdicka Lecturer de l’Académie des Sciences Tchèque, G.F. Smith Lecturer de l’université d’Urbana Champaign et Heyrovsky Lecturer de l’université Charles de Prague.

Membre du Haut conseil pour la science et la technologie, auprès de la Présidence de la république (2006-2009), et du Conseil scientifique de la défense, auprès du ministère de la Défense (2004-2010).

Editeur du Journal of Electroanalytical Chemistry (1997-2009), « Chairman de l’Editorial Board » de ChemPhysChem (2010-2018), représentant de la SCF dans le consortium ChemPubSoc Europe en partenariat avec Wiley, et dans le Conseil d’Administration de Analytical and Bioanalytical Chemistry publié en partenariat avec Springer-Nature.

Prix et médailles

Christian Amatore a été le récipiendaire de plusieurs prix scientifiques prestigieux en France et à l’étranger, parmi lesquels : le prix La Caze de l’Académie des sciences (1992), la Médaille d’Argent du CNRS (1993), le Reilley Award de la Society for ElectroAnalytical Chemistry (2002), et les Médailles de Broglie de l’Académie dei Lincei (2005), Bourke de la Royal Society (2006), Galvani de la societé de Chimie Italienne (2007), Faraday de la Royal Society of Chemistry (2007), Breyer de la Royal Australian Chemical Society (2014), Volta de l’ElectroChemical Society (2016), Costin D. Nenitescu de l’université de Bucarest (2017), Grotius de la Société de Chimie Lithuanienne (2018), Lavoisier de la SCF (2018), le Prix Jaroslav Heyrovsky de l’ISE (2019), et la Médaille d’Or de l’ISE (2021).


Knight in the Order of the Legion of Honor and in the National Order of Merit, Officer of the Order of Academic Palms, C. Amatore has received the highest distinction awarded by the SCF, the Lavoisier medal.

Education and career

Born December 9, 1951 in Sidi-Bel-Abbès (Algeria). Secondary studies at Lycée Leclerc in Sidi-Bel-Abbès then at Lycée Pascal Paoli in Corte and Lycée Thiers in Marseille. Entrance to the Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (ENS) in 1971, aggregation of physical sciences, chemistry option (1974), Doctorat d’Etat ès Science, i.e., Ph.D. and Habilitation (1979), Lecturer at the ENS (1974-1975), recruited at CNRS in 1975, Visiting Assistant Professor at Indiana University (1982-1983), Director of research at CNRS (1984-2001), Director of exceptional class research at CNRS and Exceptional class teacher at the ENS and at the Pierre et Marie Curie University (2002), founder and former director of the UMR PASTEUR of the CNRS and of the chemistry department of the ENS and founder, and first director of the doctoral school of physical chemistry and analytical chemistry of Paris-Center and of the Federation of research of chemical sciences of analysis and measurement of Paris-center. Chairman of the Chemistry section of the Academy of Sciences (2005-2010) and then of its Department of Education and Training (2011-2015). Emeritus Research Director at CNRS (2017-present). Distinguished Visiting Professor of Xiamen University (China, 2017-present).

Scientific fields

The originality of Christian Amatore’s research is largely based on the fact that he has been able to give molecular electrochemistry many new conceptual directions and endow it with instrumental and theoretical means which have enabled this discipline to go beyond its traditional fields in order to be able to tackle important problems of organic, inorganic and organometallic chemistry, and more recently of fundamental intracellular biology. In this regard, its pioneering role is recognized worldwide for the development of microelectrodes and their applications in biology to the study of synaptic neurotransmission and oxidative stress.

The work of Christian Amatore and his group has led to more than 500 primary research articles published in the best international journals cumulating almost 27,000 citations with an « index-h » of 84 (according to the ISI Web of SCience site, September 2021) . He supervised and co-supervised 59 Ph.D. Theses and 10 Habilitation Theses in France and a dozen of Ph.D. Theses abroad.

Main academic functions and distinctions

Member of the Academy of Sciences (2002), Member of Academia Europaea (2011), Member of the World Academy of Sciences (TWAS, 2013), Foreign Member of the Chinese Academy of Sciences (2013), of the Brazilian Academy of Sciences (2017), and of the Portuguese Academy of Sciences (2021).

Honorary Professor or Doctor Honoris causa from several universities in Europe and Asia, Distinguished Member of the French Chemistry Society (SFC), Honorary Fellow of the Royal Society of Chemistry (RSC), Honorary Fellow of the Chinese Society of Chemistry (CSC) , Honorary Fellow of ChemPubSoc-Europe, Distinguished Research Fellow of the Japanese Society for the Promotion of Science, Fellow of the ElectroChemical Society, Fellow then President of the International Society of Electrochemistry (ISE), Honorary member of the Israeli Society of chemistry, Distinguished Scientist of the University of Pittsburgh, Debye Lecturer of Cornell University, Hinshelwood Lecturer of the University of Oxford, Centenial Lecturer of the University of Austin, International Lecturer of the Royal Society, Brdicka Lecturer of the Czech Academy of Sciences, GF Smith Lecturer from Urbana Champaign University and Heyrovsky Lecturer from Charles University in Prague.

Member of the High Council for Science and Technology, with the Presidency of the Republic (2006-2009), and of the Scientific Defense Council, with the Ministry of Defense (2004-2010).

Editor of the Journal of Electroanalytical Chemistry (1997-2009), « Chairman of the Editorial Board » of ChemPhysChem (2010-2018), representative of the SCF in the ChemPubSoc Europe consortium in partnership with Wiley, and on the Board of Directors of Analytical and Bioanalytical Chemistry published in partnership with Springer-Nature.

Awards and medals

Christian Amatore has been the recipient of several prestigious scientific prizes in France and abroad, including: the La Caze prize from the Académie des sciences (1992), the Silver Medal from the CNRS (1993), the Reilley Award from the Society for ElectroAnalytical Chemistry (2002), the Broglie Medal from the Académie dei Lincei (2005), the Bourke Medal from the Royal Society (2006), the Galvani Medal from the Italian Chemical Society (2007), the Faraday Medal from the Royal Society of Chemistry (2007), the Breyer Medal from the Royal Australian Chemical Society (2014), the Volta Medal from the ElectroChemical Society (2016), the Costin D. Nenitescu Medal from the University of Bucharest (2017), the Grotius Medal from the Lithuanian Chemistry Society (2018 ), the Lavoisier Medal of the SCF (2018), the Jaroslav Heyrovsky Prize of the ISE (2019), and the Gold Medal of the ISE (2021).


Archive des lauréats