Prix de Thèse SCF-OM 2022

Depuis 2011, la section régionale Occitanie-Méditerranée de la Société Chimique de France récompense les travaux de thèse d’un(e) doctorant(e), réalisés sur le périmètre géographique de la section régionale SCF Occitanie-Méditerranée. Ce prix de thèse vise à récompenser un jeune chercheur dont les travaux ont conduit à des résultats originaux et innovants permettant de faire progresser les connaissances scientifiques.

Cette année, le bureau régional fait évoluer les critères d’éligibilité au prix qui concernera désormais les candidats ayant une soutenance sur l’année en cours (et non plus sur l’année précédente).

Afin que ce changement ne pénalise pas les docteurs diplômés en 2021, l’appel de cette année s’adresse exceptionnellement à la fois aux docteurs ayant obtenu leur diplôme en 2021, et aux doctorants ayant leur soutenance prévue d’ici le 31/12/2022. Le/La lauréat(e) se verra doté(e) d’une récompense de 600 €. Il/Elle sera également invité(e) à présenter ses travaux de thèse lors des Journées Méditerranéennes des Jeunes Chercheurs (JMJC) fin 2023 à Montpellier, et à rédiger un article dans l’Actualité Chimique.

TEXTE de L’APPEL et FORMULAIRE de CANDIDATURE 2022

Texte de l’appel à candidatures Prix thèse 2022

Formulaire de candidature 2022

 
 
 

Finale du prix de thèse

Jeudi 12 janvier 2023 – Accueil 9h30

Amphithéâtre de la délégation du CNRS, 1019 Route de Mende Montpellier

Inscription, incluant le déjeuner, gratuite mais obligatoire

https://sondage.umontpellier.fr/ls/index.php/315839?lang=fr

Conférences plénières

9h400- Dr Yann Pellegrin – Laboratoire CEISAM, Nantes – Trying to make the most of copper(I) complexes as photosensitizers.

15h20- Dr Christelle Hureau – Laboratoire de Chimie de Coordination, Toulouse – Metal ions in Alzheimer’s disease, a short journey with coordination chemistry as a travel guide

 Présentations des finalistes des prix de thèse

MATIN : Prix de thèse 2022

10h20 – Nicole Abdou – ICGM – Ionic Guests in Ionic Host: Ionosilica Ionogel, from design to applications.

10h40 – Maxinne Denis – ICGM – Synthèse d’additifs retardateurs de flamme biosourcés phosphorés pour l’élaboration de nouveaux polymères pour peinture bois à faible impact environnemental.

11h00 – Fanny Duquet – IEM – Matériaux photo-anodiques à base d’oxydes de titane et de cobalt pour la production d’hydrogène et la dépollution de l’eau.

11h35 – Valentin Duvauchelle – CHROME, Nîmes – Lutte contre l’antibiorésistance : conception, synthèse, évaluations biologiques et études de l’impact environnemental de nouveaux agents antibactériens et adjuvants d’antibiotiques potentiels.

11h55 – Diego Moreno Martinez – CEA, Marcoule – Etude par dynamique moléculaire de la séparation de l’uranium(VI) sur support solide.

12h15 – Lucas Pagès – ICGM – Hydrofonctionnalisation d’allénamides terminaux par catalyse au cuivre : formation de liaisons C-C, C-S, C-P et C-O.

APRES-MIDI : Prix de thèse 2021

14h00 – Thomas Brossier – ICGM – Hydrogels multifonctionnels en stéréolithographie pour la reconstruction tissulaire.

14h20 – Maëlle Cahu – ICGM – Nanoparticules de bleu de Prusse pour la théranostique.

14h40 – Maëva Coste – IBMM – Auto-assemblage de polymères dynamiques et reconnaissance d’acides nucléiques.

15h00 – Marcin Drop – IBMM – Flow chemistry methods in the search for new 2-arylpyrrole derivatives as 5-HT6 receptor ligands.

 

LAUREAT 2021

Rostom AHMED-BELKACEM

Le lauréat du prix de thèse SCF-OM 2021 est le DrRostom Ahmed-Belkacem pour ses travaux intitulés « Dinucléosides analogues de la S-adénosyl-L-méthionine inhibiteurs d’ARN méthyltransférases de virus émergents. Les aléas d’une stratégie bi-substrat ».

Au cours des deux dernières décennies, les virus émergents à ARN (Ex : Dengue, Zika, Ebola, Coronavirus) ont causé d’importants dommages économiques et sanitaires. En méthylant leur ARN messager (ARNm) grâce à l’action de méthyltransférases (MTases) utilisant la S-adénosyl-L-méthionine (SAM) comme donneur de méthyle, l’ARNm viral gagne en stabilité et échappe aisément aux récepteurs du système immunitaire. Bloquer ce phénomène de méthylation pourrait limiter la synthèse des protéines virales et favoriser l’élimination du virus par stimulation de la réponse immunitaire. Ainsi, cette thèse a été centrée sur la synthèse de nucléosides bisubstrats conçus pour rentrer en compétition avec le SAM et l’ARNm viral dans la MTase. En trois ans, ces travaux ont conduit à l’identification d’inhibiteurs de la N7-MTase du SARS-CoV, du SARS-CoV-2 (nsp14) ainsi que d’oligoribonucléotides inhibiteurs de la 2’O-MTase de Dengue/Zika (NS5) et du SARS-CoV-2 (nsp10/nsp16) (nM < IC50 < μM). L’optimisation des molécules et les tests d’inhibitions de l’infection virale en cellules étant en cours, ces composés sont aujourd’hui un point de départ prometteur pour le développement de nouveaux antiviraux, à la veille de potentielles nouvelles épidémies

Ses travaux de thèse ont été réalisés sous la direction des Dr Françoise Debart et Dr Jean-Jacques Vasseur au sein de l’IBMM (Institut des Biomolécules Max Mousseron).

 

LAUREAT 2020

Charles SIGNORET

Le lauréat du prix de thèse SCF-OM 2020 est le Dr. Charles Signoret pour ses travaux intitulés « Valorisation de Matières Premières Secondaires Thermoplastiques issues de tri optique en ligne ».

Le projet de recherche a eu pour sujet la recyclabilité de plastiques et le tri préalable nécessaire à leur valorisation. Une première partie des travaux s’est intéressée à l’identification en Moyen-Infrarouge de plus de vingt polymères malgré des natures proches, des alliages, leur formulation et leur vieillissement en vue d’une transposition à un tri industriel. La seconde partie des travaux a concerné la recyclabilité en tant que telle de polymères styréniques malgré le vieillissement ou la présence d’impuretés résiduelles post-tri, en ayant les propriétés mécaniques, notamment au choc, comme principal critère décisif.

Ses travaux de thèse ont été réalisés sous la direction des Dr Didier Perrin et Pr Patrick Ienny au sein du C2MA (Centre des Matériaux des Mines d’Alès) à l’IMT Mines Alès en partenariat avec les entreprises Suez et Pellenc ST

LAUREAT 2016

Eline BARTOLAMI

La lauréate du prix de thèse SCF-LR 2016 est la Dr. Eline Bartolami pour ses travaux intitulés « Ingénierie et auto-assemblage de systèmes biomoléculaires multivalents ».

Ses travaux de thèse ont été réalisés sous la direction des Pr Pascal Dumy et Dr Sébastien Ulrich au sein de l’Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM) (Equipe : Glycochimie et Reconnaisance Moléculaire)

LAUREAT 2015

Jonas CROISSANT

Le lauréat du prix de thèse SCF-LR 2015 est le Dr. Jonas Croissant pour ses travaux intitulés « Nanomédecine théranostique activée à deux photons pour le traitement du cancer ».

Ses travaux de thèse ont été réalisés sous la direction des Drs. Jean-Olivier Durand et Michel Wong Chi Man au sein de l’Institut Charles Gerhardt (ICGM) (Equipes : Chimie Moléculaire et Organisation du Solide (CMOS) et Architectures Moléculaires et Matériaux Nanostruturés (AM2N). Retour ligne automatique

Le prix de thèse SCF-LR lui a été remis lors de la Journée Grand-Sud Ouest (GSO) le 27 novembre 2015 à Montpellier (Business School).

LAUREAT 2014

Guilhem CHAUBET

Le lauréat du prix de thèse SCF-LR 2014 est le Dr. Guilhem Chaubet pour ses travaux intitulés « Nouvelles Contractions de Cycle comme Outils pour la Construction d’Edifices Organisés ».

Ses travaux de thèse ont été réalisés sous la direction du Pr. Jean Martinez et du Dr. Isabelle Parrot au sein du laboratoire de Synthèse Stéréosélective & Acides Aminés Modifiés de l’Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM).

Le prix de thèse SCF-LR lui a été remis lors des Journées Grand-Sud Ouest (GSO) les 27 et 28 novembre 2014, à Toulouse. Durant ces journées, le Dr. Chaubet a présenté ses travaux de thèse.

LAUREAT 2013

Éric GAYON

Éric Gayon est Docteur en Chimie Organique de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier.

Ses travaux de thèse ont été réalisés sous la direction du Pr. Jean-Marc Campagne et du Dr. Emmanuel Vrancken au sein du laboratoire Architectures Moléculaires et Matériaux Nanostructurés (AM2N) au sein de l’institut Charles Gerhardt.

Sa thèse, intitulée « Stratégies pour l’accès rapide à des hétérocycles azotés à partir d’alcools propargyliques » a été soutenue le 30 novembre 2012 devant un jury composé du Pr. Jean-Marc Campagne (Montpellier, co-directeur de thèse), du Pr. Thierry Constantieux (Marseille), du Pr. Léon Ghosez (Bordeaux), du Pr. Ilan Marek (Haifa), du Dr. Véronique Michelet (Paris), du Dr. Laurent MICOUIN (Paris) et du Dr. Emmanuel Vrancken (Montpellier, co-directeur de thèse) et a conduit à 8 publications dans des journaux de grande qualité.

Depuis Janvier 2013, le Dr. Eric Gayon est Chef de Projet R&D chez M2i Development à Lacq (France).

Le prix de thèse SCF-LR 2013 lui a été remis lors des journées méditerranéennes des jeunes chercheurs les 17 et 18 octobre 2013, durant lesquelles le Dr. Gayon nous a présenté ses travaux de thèse.àRos